Voyage au Japon : Tokyo stories, une histoire de nouilles

Views across Tokyo skyline towards Mount Fuji

En mai, j’ai fait ce qu’il me plait à savoir un vol plané qui m’a valu une entorse sévère et trois semaines de béquilles, puis 2 voyages aux retours ratés avec des vols annulés. Résultat : 22 heures pour faire Larnaca – Genève et 19 heures pour arriver chez moi au départ de Cluj-Napoca, en Roumanie. Alors quand l’hôtesse m’annonce un upgrade en classe affaire pour mon vol Air France à destination de Tokyo, je me dis que juin sera un meilleur mois. Lire la suite

Chypre: le mojito aux pétales de rose d’Adonis et Aphrodite

Agros_Rosenernte_Credit= Nathanael Andreou

« Kalos Orisate! » Le chauffeur me souhaite la bienvenue. Sur l’autoroute qui mène de l’aéroport de Larnaca à Pafos, je déchiffre la signalétique comme un enfant de 5 ans qui apprend à lire et à écrire. J’ai beau savoir scander des épitaphes en grec ancien suite à mes années au collège, me voilà bredouillant le nom des villes heureusement sous-titrées en anglais. Lire la suite

Des artistes du Hennessy Tour 250 posent leurs valises à la FIAC

wpid-20151021_142343-1-1.jpg

Pour célébrer la fin de son tour du monde marquant son 250e anniversaire, Hennessy  a choisi la frénésie de la Foire Internationale d’Art Contemporain (Fiac) de Paris pour réunir, mercredi dernier, huit de ses onze artistes. Lire la suite

Liste 2015 : Les installations lumineuses de Stéphane Barbier Bouvet

20150615_153311
Paul-Aymar Mourgue d’ Algue observe une oeuvre de Stéphane Barbier Bouvet.

Une structure métallique dénuée de message, mise à nu et un accrochage parfois surprenant car défaisant les codes traditionnels. De sa partie supérieur, une source lumineuse froide. On imaginerait aisément qu’un panneau publicitaire trônait jadis là. « Je connais Stéphane Barbier Bouvet depuis de longues années, il était capital pour moi de promouvoir son travail lors de cette édition à Liste », Paul-Aymar Mourgue d’ Algue représente cet artiste né à Marseille en 1981 qui vit et travaille entre Bruxelles et Amsterdam. Le galeriste lui orchestrait déjà l’exposition Frapuccino en décembre 2014 à Genève. Mais voilà qu’on vient lui chuchoter l’arrivée d’une personnalité importante. La directrice de la FIAC à Paris s’arrête à son stand et lui tend la main avant d’entamer la conversation de façon on ne peut plus naturelle. Jennifer Flay, on le sait est influente. Elle vient observer le travail des jeunes artistes sélectionnés à Liste et salue dans la conversation le travail de Stéphane Barbier Bouvet. Adoubé, est-il devenu ?