Paris, la tête dans les nuages

135-15_cmjn

J’ai à peine entamé le bœuf bourguignon, plat signature de la brasserie Réjane, dans le 1er arrondissement à Paris, que Céline Gaudier, mon amie genevoise, assistante à la mise en scène, m’annonce, devant son gratin de macaronis au comté, que son compagnon Albin de la Simone donnera un concert le soir même au Bataclan. Fichtre ! Le Bataclan. Je ne pensais pas me retrouver à peine arrivée à Paname face à ce dilemme : retourner ou non dans cette salle de concerts visée par les attentats du 13 novembre ? Lire la suite

La « gamba roja » de Barcelone

Capture d’écran 2017-02-15 à 09.44.13.jpeg
copyright: Turisme de Barcelona

A chaque fois que j’atterris à Barcelone, j’ai cette folle envie de mettre des pantoufles à mes pieds. L’agréable sensation de me retrouver à la maison. Avant l’existence des vols low cost, je me rendais dans la capitale catalane à bord d’un train de nuit grinçant et débarquais à l’aube -me félicitant de ne pas avoir été violée – le cheveu hirsute et le regard hagard sur le quai de la gare. Lire la suite

« Horizontes » again in Zurich

Merci !  8 pages viennent de paraître sur « Horizontes » dans le Zürcher Bahnfostrasse.

L’occasion de rappeler que le film est à nouveau au cinéma à Zurich et ce jusqu’au 20 juillet au Stüssihof.

Et en plus, c’est à partir de 10 ans donc parfait pour les danseurs en herbe qui rêvent de pointes.

 

 

Horizontes_2016-6-14

 

#Istanbul.

wp-1465374746378.jpg

Triste jour. Triste avenir. Mardi 7 juin, un nouvel attentat défigurait la Cité aux sept collines. La veille, je me promenais dans ce même quartier, celui de Beyazit et aussi dans celui de Sultanahmet. J’ai visité Sainte Sophie, l’ex-basilique transformée en mosquée puis en musée par le visionnaire Atatürk qui rêvait jadis d’une laïcité éternelle. Cette Sainte Sophie risque, dans un futur pas si éloigné que ça, de redevenir une mosquée marquant un retour en arrière sur certaines convictions qui semblaient acquises.  Lire la suite

Lausanne, entre la mode suisse et « le dimanche de Monsieur Marc »

Capture d’écran 2016-05-24 à 11.45.17.png

Ah! Le quartier du Flon, ses artères quadrillées, son shopping qui me rappelle trois souvenirs de ma jeunesse (pour citer Arnaud Desplechin) avec les Pompes funèbres, Maniak et ses chanteurs qui professent des paroles divines à coup de swing africain… En voilà une manière de bien commencer son week-end. Lire la suite