L’Islande et l’Elfe fana de Metallica

Virée dans les entrailles de l’âme viking, le royaume brumeux d’une destination propice aux polars. Entre deux fumerolles, les kilomètres s’avalent dans le Cercle d’Or, ce circuit populaire qui réunit les attractions phares du pays.

IMG_8087.JPG

Dans l’avion Icelandair au départ de Genève, l’hôtesse me tend une paire d’écouteurs moyennant six euros. Effroi. «Vous pourrez les garder», me rassure-t-elle. Six euros, soit le prix à payer pour découvrir leur sélection de films islandais. J’avais déjà vu «Woman at war» de Benedikt Erlingsson avec un humour pressé à froid. Là, leur programmation offre de la grisaille : meurtres et dépressions sous une pluie battante. Lire la suite