Unlimited 2015 : L’hommage monochrome à un ami d’enfance décédé

20150616_145808_resized_1

Parmi les 74 oeuvres d’Unlimited, Sam Falls, né à San Diego en 1984, rend hommage à son ami d’enfance, Jamie, décédé à l’âge de 24 ans. Ainsi 24 toiles tendues et monochromes évoluent graduellement et ce d’année en année vers l’ultime, la 24e. La noire. Un monument dense, de par son message funéraire et amical, destiné à une amitié à jamais disparue. Ou comment entrer dans le monde adulte suite à la disparition d’un être cher.

Unlimited 2015: L’ego tournoyant de Julius von Bismarck

20150615_182353

Okay… ce mec est clairement fou. En tout cas, il prend très au sérieux sa présence à Unlimited puisque depuis deux jours déjà, le voici au coeur de sa propre performance: assis à une table, endormi dans un lit, parlant au téléphone à ses amis, il tourne sur lui même et nous fait tourner la tête. Nous, on a eu le temps de boire du champagne lundi à l’inauguration (avec une domina de Fribourg… Oui oui une domina qui vu son regard autoritaire aurait les arguments nécessaires pour effrayer le puceau SM de 50 Shades of Grey). Et puis, on a aussi eu le temps de revenir le lendemain pour le retrouver allongé dans son lit.

Sa pièce « Egocentric System » créée cette année et présenté par la galerie Marlborough Fine Art représente à juste titre l’artiste perché sur son orbite et coupé du monde. Pourquoi coupé du monde? Ce dernier à force de tourner sur cette sphère ronde ne doit pas regarder les visiteurs, il tomberait forcément malade. Du coup, Julius von Bismarck se concentre sur sa gravité qu’il a rendu unique et nous donne à nous le tourniquet.