D’une rive à l’autre, les marmites des palaces s’encanaillent    

Comment l’appelle-t-on déjà ? Le lac de Genève ou le lac Léman ? Exit le « casus belli », ce week-end, on se déleste de notre arrogance pour naviguer entre Evian-Les-Bains et Lausanne, deux escapades idéales en cette nouvelle saison.

Evian One (4)

«Les sanglots longs des violons de l’automne», écrivait Verlaine. Cette saison au feuillage roussi l’emplissait jadis de nostalgie. C’est aussi mon cas. Ainsi, persiste l’envie d’étirer le rayon vert de l’été et de naviguer encore sur le lac. Après 45 minutes à bord de l’Evian One qui flirte avec les 90 km/h, on pose ses valises à l’Hôtel Royal lové au cœur du domaine Evian Resort. Entièrement rénové, le cinq étoiles rouvre en juillet 2015. Le mobilier élégant et moderne épouse les souvenirs arrondis d’une atmosphère florale Belle Epoque. L’édifice inauguré en 1909 pour accueillir le roi Edouard VII fait la part belle à lumière qui rentre de partout. Lire la suite

Genève: promenades gourmandes au fil de l’eau

Allons bon! Vous n’êtes pas partis en vacances cet été? Voici une virée gustative aux quatre coins du globe: Pérou, Inde, Japon, Méditerranée sans oublier le grand Nord. De quoi faire voyager et saliver les plus grincheux des calvinistes.

Au Yakumanka, c’est vraiment le Pérou

Maintenant, on comprend mieux pourquoi la cuisine péruvienne est à la mode. Il suffit de passer la porte du Yakumanka by Gastón Acurio au Mandarin Oriental pour se retrouver dans une authentique cebicheria du pays. Oui, vous avez bien lu «cebiche» avec B et pas V. C’est bien sûr le plat qui est sur toutes les lèvres, le plat incontournable, le prime ambassadeur gustatif du Pérou. Il y en a cinq différents. Lire la suite

Nice: Les artistes de la Baie des Anges

ILLUSTRATION NICE

Sur la promenade des Anglais, des sportifs soufflent et des enfants chahutent insouciants devant un couple d’Italiens émerveillé par le coucher de soleil. « Nice s’est relevé de son 14 juillet», déclare sereine une grand-mère. Un vent printanier caresse son visage.

COULEE VERTE

Selon une légende urbaine, sur cette même promenade déambulait, dans les années cinquante, deux artistes du cru aux ambitions révolutionnaires. Yves Klein et Arman, alors jeunes adultes, décident de se partager le monde. L’un acquiert le bleu du ciel pour en faire sa signature. L’autre, la terre et ses richesses accumulées. Lire la suite

Les cantines étoilées de Hong Kong

De la cuisine de rue à la gargote, le guide Michelin défriche la scène culinaire cantonaise. Et donne des adresses traditionnelles, rapides et accessibles.

AU YAT LOK Spécialisé dans les oies rôties, ce restaurant de Hong Kong, qui a tout du bouiboui, est désormais dans le guide Michelin. Et avec une étoile.

Et voilà mon article paru dans l’Hebdo de cette semaine sur  une découverte plus que cocasse de la gastronomie de Hong Kong:  Lire la suite

Monsieur Marc Haeberlin et les trois étoiles de son écrevisse

wp-1456355945239.jpg

Me voilà partie pour un cours privé de cuisine au Royal Savoy de Lausanne. Mon professeur? Pour répondre à cette question, j’ai décidé de rendre hommage à Julien Lepers au pupitre de Questions pour un champion : « Cela fait quarante-neuf ans que mon Auberge de l’Ill, à Illhäusern possède ses trois étoiles, je suis… Je suis…? »  Marc Haeberlin! Tsoin tsoin.  Lire la suite