Cefalù : un arc-en-ciel, des ânes et une poignée d’irréductibles

DSC_1323

A moins de deux heures d’avion de Genève : Palerme. Et à moins de deux jours de ce départ pour la Sicile, les chansons façon crooner jazzy de Paolo Conte passent en boucle. Force sera de constater que ce cours de rattrapage de l’italien me servira bien peu : la population chantonne mieux dans son patois local. En plus, je suis invitée par le spécialiste français du séjour tout compris, alors autant soigner la langue de Voltaire. Lire la suite

Baden-Baden : détox façon Belle Epoque

BrennersParkHotel-Pool2_8665

  • Allez ! Je crois en vous !

Visage rouge écarlate. Déjà 30 secondes que je survis dans la position de squat, cette torture débile que les professeurs de fitness ont inventé. Mes cuisses tremblent, 10 secondes de plus et je les perds. La radio grésille dans ma tête, Madonna entonne : « Strike the pose ». Enfin, le bip sonne la libération de ce gainage. Une minute. La plus longue de mon existence. Je m’effondre dignement. Kevin, mon coach sportif me répète qu’il est fier de moi.

  • Et moi, je vous aime, marions-nous, fuyons ensemble, soyons fous. Finissons-en avec cette cruauté.
  • Was ?
  • Allez, faisons l’exercice suivant.

Lire la suite

Vik Muniz : des racines, des hommes et quelques bulles…

Oeuvres de Vik Muniz - Scénographie de Nathalie Crinière 4.jpg

L’artiste brésilien donne vie aux ordures et ce n’est pas rien. Mais Ruinart ne l’a pas approché pour cette raison. Chaque année, la Maison de Champagne, partenaire des plus grandes foires d’art, donne carte blanche à un artiste de renom. Une manière de partager son patrimoine et son savoir-faire à travers leur vision.

Vik Muniz et Rossy de Palma.jpg

Il aura fallu trois ans pour apprivoiser l’agenda surchargé de Vik Muniz, véritable coqueluche des galeristes, dont Renos Xippas. Leur collaboration se vernissait la semaine dernière à Paris devant un parterre de VIP au Palais Brongniart.

img_6062

Par battements de cils, j’ai pu envoyer un message visuel de félicitations à l’excellent  journaliste Augustin Trapenard (qui a dû penser que je venais de recevoir un jéroboam de Blanc de Blancs dans l’œil). Lire la suite

Vienne : élégance reloaded

40716

Il m’aura fallu quatre heures et demie pour retrouver la sortie du colossal Kunsthistorisches Museum de Vienne. Le poil ébouriffé, la jambe titubante et l’œil hagard, je m’empresse de demander au premier passant si Donald Trump est encore le président des Etats-Unis.

Lire la suite

Le blanc prestige de Courchevel et Méribel

20180323_161534.jpg

7h du matin. Tandis que je baille allongée sur un lit moelleux, au cœur des Alpes françaises, le chef exécutif de l’Apogée Courchevel, le village le plus prisé des Trois Vallées, entame son ascension en peau de phoque vers les cimes enneigées.

Junior_Suite_#414_1632

Le septième ciel atteint sans trop de labeur, le sportif de haut niveau originaire de Rouen descendra d’une traite les pistes habillées d’or blanc mais encore vierges de skieurs jusqu’à la porte de sa cuisine. Lire la suite