Gstaad, la station où il fait bon ne pas skier (et deux gousses d’ail)

Capture d’écran 2016-04-10 à 18.14.09

« Hey! viens voir ma chambre! » Lors d’un voyage de presse, on adoooore se rendre jaloux entre journalistes. C’est à qui possède le petit truc en plus que les autres n’ont pas. Durant ces 48 heures, je gagne. L’algorithme du service de réservation du Gstaad Palace m’offre une chambre donnant dans l’une des 4 tourelles. Combien de fois me suis-je demandée quelle pauvre princesse a dû jadis tricoter les larmes de son corps en attendant son preux chevalier du haut de sa tour ? Et bien voilà, maintenant je sais qu’elle le guettait tout en prenant son bain devant la télé murale. Lire la suite