LISTE 2015 : Aneta Grzeszykowska, la Cindy Sherman polonaise

courtesy of Raster gallery, Warsaw
courtesy of Raster gallery, Warsaw

Sur la table de la galerie  Raster de Varsovie, un ordinateur, un café froid, des catalogues des différents artistes de l’exposition en cours et un lourd album photo familial. On passerait devant sans y prêter garde si le titre n’était pas en arabe.

555617837bcbf
courtesy of Raster gallery, Warsaw

A l’intérieur le récit photographique du voyage en Iran de l’artiste polonaise Aneta Grzeszykowska. La tête recouverte d’un foulard rose, elle sillonne parmi les édifices historiques des grandes villes iraniennes en compagnie de sa fille et s’installe peu à peu au sein d’un quotidien iranien. Celui d’autres femmes.

courtesy of Raster gallery, Warsaw
courtesy of Raster gallery, Warsaw

Depuis des années l’artiste revisite l’album familial parfois en s’extirpant elle-même des image. Ici, elle devient la figure central de son travail à l’instar d’une Cindy Sherman mélancolique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s